Que faire au potager en Février ?

Que faire au potager en Février ?

Le mois de février marque la fin prochaine de l’hiver. Même si le vent froid souffle encore à l’extérieur, il est temps de penser à entretenir votre potager. La neige et les givres ont empêché les semis sans abri et en pleine terre. En fait, la culture sous abri peut continuer durant la saison hivernale. Vers la moitié du deuxième mois de l’année, l’inventaire s’impose dans le jardin pour vous permettre de choisir les plantes à adopter.

Le mois de février marque la fin prochaine de l’hiver. Même si le vent froid souffle encore à l’extérieur, il est temps de penser à entretenir votre potager. La neige et les givres ont empêché les semis sans abri et en pleine terre. En fait, la culture sous abri peut continuer durant la saison hivernale. Vers la moitié du deuxième mois de l’année, l’inventaire s’impose dans le jardin pour vous permettre de choisir les plantes à adopter.

Quels semis choisir ?

Certes, le froid n’est pas entièrement disparu au mois de février, mais la température commence petit à petit à être plus clémente. Vous n’allez tout de même pas attendre le beau soleil pour faire semer vos grains. Il est nécessaire de faire, en premier lieu, l’inventaire des graines potagères restantes dans la réserve avant d’en commander de nouvelles.

Plusieurs plantes sont favorables sur châssis, telles que la carotte, les laitues, les céleris-raves, les choux cabus, les cardons, les choux fleurs hâtifs, les laitues romaines, les poireaux, les melons, les piments, les basilics, les poivrons, les tomates, les concombres, les navets et les radis à forcer. Il est également possible de cultiver des bulbes comestibles comme des échalotes, des oignons de Mulhouse et de l’ail rose.

Dans l’Ouest, la plantation des pommes de terre dans des mini-serres, des échalotes et des pois sous tunnel est favorable. Au Sud, vous pouvez semer en pleine terre ou sous abri le cerfeuil, les chicorées, les chicorées frisées d’été, la mâche, le cresson alénois, l’épinard, l’épinard sauvage, les petits pois, les carottes courtes, les fèves, le persil, les poireaux, les poirées et les salsifis précoces, les betteraves, les choux pé-tsaï, la ciboulette, les asperges, les échalotes, les oignons rouges ou jaunes, l’oseille, les radis, la camomille romaine et la bourrache.

Oignon Plantaison

Quelques travaux d’entretien du sol à réaliser en février

Il vaut mieux également procéder en février à certaines tâches importantes pour faire revivre le sol, comme la préparation des parcelles en éparpillant en surface des engrais (engrais verts broyés, compost ou fumier), en aérant les châssis, en ouvrant les tunnels et en relevant les cloches. Pensez également à éliminer les vers qui se trouvent sous les encadrements.

Cette période convient bien à confectionner une nouvelle aspergeraie et esquisser le plan de votre prochain potager. Si vous travaillez en permaculture, envisagez en février de recouvrir la terre avec une épaisse couche de paille. Cette technique sert à protéger des coups de froid hivernal la structure du sol et ses éléments nutritifs ainsi que ses nombreux habitants.

Paillis

Quelques traitements à faire au potager en février

Le mois de février est parfait pour procéder à certaines tâches plus sérieuses au potager. Commencez par entretenir vos outils, qui vont intervenir largement dans les prochains jours. Certains arbres fruitiers, tels que les pommiers, les pêchers et les poiriers ont besoin d’un traitement à la bouillie bordelaise. Cette technique aide à éviter les maladies liées aux champignons et aux bactéries, mais aussi empêcher le pouvoir germinatif des spores au printemps suivant. Mettez à germer en février les variétés de pommes de terre à cultiver durant l’année.

Les légumes d’hiver méritent aussi une attention particulière, entre autres en faisant blanchir les pissenlits, en forçant l’oseille ou encore en reprenant les racines d’endivettes. C’est le moment de tailler la verveine citronnelle, sans altérer les branches principales, l’estragon, la vigne, mais aussi les pommiers et les poiriers.

Malgré tout, il faut toujours respecter la rotation des cultures, notamment pour un potager bio. C’est un moyen parfait pour favoriser la croissance des légumes tout en évitant d’appauvrir le sol et de trouver le cycle des parasites. Les attaques de ces derniers restent dévastatrices pour les plantations. Suivez également le calendrier lunaire et les phases de la Lune afin de pouvoir travailler au potager le jour approprié.

 

Pour aller plus loin, découvrez la vidéo "10 légumes à semer en février" 

 

Commentaires

Écrivez le premier commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée
Mon compte
Tu n'es pas connecté. Connecte-toi pour profiter de tous les avantages. Ou crée un compte maintenant.
Langue
Panier
Votre panier est vide
Rechercher
Search suggestions
Aucun produit n’a été trouvé...