La poule fermière ou poule pondeuse

La poule fermière ou poule pondeuse

La poule fermière est la plus répandue. Elle est reconnue pour être une excellente pondeuse. Elle est également appelée poule rousse ou tout simplement poule pondeuse. Il ne s’agit pas d’une race pure, car elle est issue d’une hybridation...

La poule fermière est la plus répandue. Elle est reconnue pour être une excellente pondeuse. Elle est également appelée poule rousse ou tout simplement poule pondeuse. Il ne s’agit pas d’une race pure, car elle est issue d’une hybridation. Le plus souvent, c’est le fruit du croisement entre la Cornish roux, la Sussex ou la Rhode Island. Sa maturité sexuelle précoce lui permet de pondre beaucoup d’œufs tout au long de sa vie. Dès la 20e semaine, elle peut commencer la production.


Histoire


La poule fermière provient des États-Unis, mais au fil des années, elle s’est exportée partout dans le monde. Cette pondeuse rustique est souvent utilisée dans la représentation des poules. De ce fait, elle se découvre parfois dans les livres pour enfants ou même dans certains dessins animés. Et dans la grande distribution, son effigie se découvre aussi sur les boîtes d’œufs. Elle est surtout réputée en tant que pondeuse, mais pas pour la production de chair.


Apparence


La Poule fermière est petite et ne pèse qu’entre 2 et 2,5 kg. En général, son plumage est de couleur rousse, mais peut changer un peu en fonction de sa variété. Certaines poules fermières ont des plumes noires ou blanches sur quelques parties du corps, mais surtout sur la queue.


Caractère et comportement


La poule pondeuse est connue et appréciée de par sa douceur et sociabilité. Elle est rustique et docile. Intelligente, elle est capable de communiquer avec les humains, car elle comprend certains mots. Elle est très attachante et aime bien le contact. En plus d’être la star du poulailler, cet animal se comporte parfois comme un chien et suit son éleveur partout. Elle aime être caressée et séduit plus les enfants comparés aux autres races poules, dont certaines sont plus agressives.
La poule fermière s’adapte facilement à son environnement. Chaque année, elle peut pondre plus de 250 œufs. Si ses conditions de vie le permettent, elle peut en produire plus de 300. Et quand elle est rousse, un œuf peut peser 70 grammes. Certaines sont de bonnes couveuses, mais d’autres le sont moins.


Son entretien


Quant à sa période de gestation, elle est de 21 jours. Elle est un très bon choix pour ceux qui débutent dans l’élevage de poule pondeuse. Elle est facile à entretenir, car peut manger sans problème les restes de repas, mais aussi le blé, le maïs, le colza, le tournesol et le blé. Elle ne mange pas beaucoup en plus, car seulement 150 grammes de nourriture peuvent lui suffire amplement.
En ce qui concerne son habitant, ce gallinacé doit être propre et tempéré. La lumière l’aide aussi à produire plus d’œufs. Elle doit vivre à l’air libre et avoir une litière propre ainsi qu’accessible. Mais la présence d’un espace d’herbe où elle peut promener et picorer est recommandée dans la basse-cour.


Santé


La poule fermière a une espérance de vie entre 4 à 5 ans. Elle ne nécessite pas de soin particulier. Mais un vermifuge annuel est indispensable. De préférence, celle-ci doit se faire pendant la période printanière.

Commentaires

Écrivez le premier commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée
Mon compte
Tu n'es pas connecté. Connecte-toi pour profiter de tous les avantages. Ou crée un compte maintenant.
Langue
Panier
Votre panier est vide
Rechercher
Search suggestions
Aucun produit n’a été trouvé...