Comment nourrir et prendre soin de ses poussins ?

Comment nourrir et prendre soin de ses poussins ?

Qu’ils soient couvés par une poule ou dans une couveuse, les poussins ont besoin d’une bonne nourriture et des soins particuliers. Ils semblent si fragiles et vous devez faire attention dans chaque démarche. De nature, la poule emmène partout ses petits pour chercher à manger, les met sous ses plumes pour se protéger des dangers ou rester au chaud. Des aliments prêts à l’emploi sont toutefois disponibles sur le marché. Il est également possible de confectionner une alimentation saine pour vos jeunes volailles. Si vous hésitez encore à passer le cap dans le hobby-farming et l’achat des magnifiques boules duveteuses par peur de leur faire mal, voici quelques conseils sur les nourritures et les soins appropriés pour vous aider à les élever.

Qu’ils soient couvés par une poule ou dans une couveuse, les poussins ont besoin d’une bonne nourriture et des soins particuliers. Ils semblent si fragiles et vous devez faire attention dans chaque démarche. De nature, la poule emmène partout ses petits pour chercher à manger, les met sous ses plumes pour se protéger des dangers ou rester au chaud. Des aliments prêts à l’emploi sont toutefois disponibles sur le marché. Il est également possible de confectionner une alimentation saine pour vos jeunes volailles. Si vous hésitez encore à passer le cap dans le hobby-farming et l’achat des magnifiques boules duveteuses par peur de leur faire mal, voici quelques conseils sur les nourritures et les soins appropriés pour vous aider à les élever.

Comment bien alimenter les poussins ?

Les poussins nécessitent une alimentation qui correspond à leurs besoins durant leurs premières semaines pour assurer leur bonne croissance. Vous pouvez mettre 40 g d’aliment chaque jour dans la mangeoire. La ration va augmenter au fur et à mesure jusqu’à 100 g d’aliment à leur troisième mois. À partir de là, les petites volailles sont capables de manger au quotidien 150 g de nourriture. La quantité varie également en fonction de la race.

Donner une bonne nourriture consiste aussi à adapter le type d’alimentation à l’âge des poussins. Après l’éclosion, ils auront besoin d’un mélange d’ingrédients riches en protéines, glucides, vitamines et minéraux. Des produits dénommés « démarrage » sont disponibles sur le marché pour nourrir les poussins jusqu’à leur 8e semaine. Ils sont essentiellement composés de miettes de céréales (maïs, blé…), de pains, de biscottes, de protéines (œufs durs), de vitamines et de matières grasses.

Des apports adaptés pour assurer la croissance des volatiles

Pour optimiser les apports, rajoutez à leur alimentation des végétaux finement hachés comme des feuilles de laitue, d’épinard, d’orties, ou encore des semoules cuites. Des compléments diététiques BIO sur MyFarmBase contribuent à la bonne santé et bonne croissance de vos poussins. Ils apportent des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments à vos petites poules durant leur existence dès le plus jeune âge.

À partir de 6 semaines, les volatiles ont besoin de sable fin, de gravier ou de charbon de bois pour faciliter la digestion. Il faut laisser de l’espace pour qu’ils se roulent dans la terre ou dans un trou qu’ils ont confectionné pour limiter la propagation des coccidies, qui entrainent une maladie parasitaire mortelle chez les volailles.

Comment prendre soin de ces boules de duvet ?

Pour garantir bien-être et santé aux poussins, il est indispensable d’aménager un environnement à la fois confortable, chaleureux et sécurisé, surtout lorsqu’ils sortent sans leur mère. Avant leur sixième semaine, leurs premières plumes semblent encore vulnérables et nécessitent d’être chouchoutées. Afin de les rendre rapidement plus autonomes, surveillez constamment les températures de l’espace. N’hésitez pas à mettre une lampe à infrarouge si nécessaire. Vous allez comprendre rapidement leurs besoins en observant leur comportement.

Choisissez une litière qui permet de filtrer les odeurs et d’absorber les déjections comme les copeaux de bois, la paille ou encore des journaux. Il vaut mieux également les changer de manière régulière pour limiter la prolifération des bactéries.

 

Garçon Nourrit poussins

Commentaires

Écrivez le premier commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée
Mon compte
Tu n'es pas connecté. Connecte-toi pour profiter de tous les avantages. Ou crée un compte maintenant.
Langue
Panier
Votre panier est vide
Rechercher
Search suggestions
Aucun produit n’a été trouvé...